Inodit - Innovons l'entrepreneuriat

La comptabilité. CréaCompta.

La comptabilité est un outil d'information économique (actif, passif, bénéfice, perte) sur une entité économique (entreprise, association, institution).


Quel intérêt y a t-il à bien maitriser les notions comptables ? 
 
La comptabilité étant une obligation légale, il est important de comprendre son intérêt.
 
En effet, elle se gère au quotidien, il est donc primordial d'en connaitre les principes, c'est à dire : savoir lire un bilan, un compte de résultat, un plan de trésorerie ainsi que l'annexe pour en tirer les informations nécessaire au bon fonctionnement de votre activité.

La gestion et la comptabilité permettent de prévoir les besoins d'investissement, de calculer les charges d'exploitation, de réduire les décalages de règlement clients, d'augmenter les délais de paiement fournisseurs, de prévenir les risques d'impayés, d'anticiper le développement de son activité.

Bon à savoir :

La gestion de la trésorerie est plus importante que la croissance ou la rentabilité, car sans trésorerie votre activité cesse de fonctionner.

L'assurance-crédit garantit l'entreprise en B to B (hors particuliers et organismes publiques) contre les risques d'impayés.

Exemples : 

- L'impact d'un impayé sur l'entreprise. Si vous réalisez un taux de marge bénéficiaire de 5%, lors d'un impayé de 5.000 €, le chiffre d'affaires supplémentaire à réaliser pour compenser cet impayé est de 100.000 €.

Pour faire simple, vous devez suivre votre trésorerie (banque, caisse) chaque jour via un tableau de bord, afin d'être réactif au moindre imprévu.

- Les étapes à accomplir avant d'encaisser son premier euro € pour une activité de consultant sont :  

A) Démarcher le client
B) Etre reçu
C) Réaliser la mission
D) Facturer
E) Encaisser
 

Prévoir entre 6 à 12 mois de trésorerie minimum, car se lancer sans une réserve d'argent suffisante pour y faire face, c'est l'échec assuré. 

- Lorsque que vous souhaitez embaucher un salarié qui souhaite percevoir un salaire net mensuel de 1.000 €, n'oubliez pas de rajouter dans vos calculs prévisionnels les charges salariales (28% en moyenne du salaire net) et les charges patronales (54% en moyenne du salaire net) soit un total de charges sociales de 82% (en supplément du salaire net).
Vous devez provisionner 1.000 € X 2 X 12 pour 1 an de salaire versé, à savoir 24.000 € environ. A cela s'ajoute les taxes sur la masse salariale brut (la taxe formation professionnelle versée à l'OPCA, la taxe d'apprentissage), le remboursement de 50% des frais de transport, etc. 

Finalement on peut constater que le coût d'un salarié est élevé, et pour qu'il soit rentable il doit vous rapporter un chiffre d'affaires plus important que son salaire.

Attention : lorsque votre chiffre d'affaires augmente, votre besoin en fonds de roulement augmente lui aussi. 



Nos 10 conseils :

1) Avant de vous lancer, prévoyez entre 6 mois et 1 an de trésorerie de sécurité pour enticiper l'imprévu.

2) Pour préserver votre trésorerie, pensez à louer plutôt qu'à acheter. 

3) Dans la mesure du possible demandez un acompte à la commande.

4) Lorsque vous recherchez des compétences, la sous-traitance peut être une solution face à l'embauche d'un salarié.

5) Ne vendez pas en dessous de votre seuil de rentabilité (sauf cas particulier), sinon vous ne serez pas rentable.

6) Pour récupérer de la trésorerie rapidement, réduisez vos marges en effectuant des remises, des escomptes et de l'affacturage.

7) Ne pas confondre rentabilité et trésorerie, car une entreprise peut être rentable tout en étant en cessation de paiement.

8) Dès les premières difficultés de trésorerie, vous pouvez recouvrir une créance impayée (quelqu'en soit son montant) en utilisant l'injonction de payer délivrée par le tribunal de commerce. 

9) Losque vous êtes en grande difficulté de trésorerie, la demande d'une procédure de sauvegade auprès du tribunal de commerce peut vous permettre de sauver votre activité. (avant une procédure collective : redressement ou liquidation judiciaire).

10) L'assistance d'un expert-comptable ou d'un centre de gestion agréé réduit les risques d'échecs ainsi que la probabilité d'avoir un contrôle fiscal.



Comment calculer le seuil de rentabilité (chiffre d'affaires minimum à réaliser avant qu'une entreprise devienne rentable)

Dans un premier temps vous devez connaître votre Chiffre d'Affaires, vos Charges Fixes et vos Charges Variables.

Dans un second temps vous devez appliquer la formule suivante :

1) Chiffre d'Affaires - Charges Variables = Marge sur Coût Variable.
2) Taux de Marge sur Coût Variable = Marge sur Coût Variable / Chiffre d'Affaires.
3) Charges Fixes / Taux de Marge sur Coût Variable = Seuil de Rentabilité.
4) Seuil de Rentabilité / (Chiffre d'Affaires/360) = Seuil de Rentabilité par Jour.


Initiation des Jeunes à la Création d'Entreprise | Fondamentaux de la Création d'Entreprise | Business Plan & Business Model | Financer son Entreprise | Formalités de Création & Clôture d'une Société | Découverte des Métiers de l'Entreprise | Auto-Entrepreneur | Conseils et Astuces Pour Créer son Entreprise